Vietnam

Sapa

Sapa, la tête dans les nuages

12 février – La nuit dans le train fut secouée (#orangina#lapulpeelleresteenbas) mais tous les estomacs ont résisté 😀. Nous quittons Lao Cai au lever du soleil au milieu des cultures en terrasses, c’est magnifique! Puis quelques kilomètres plus loin nous voilà dans une purée de pâte de riz (en traduction locale certainement)! La visite de Sapa se fait sans trop savoir ce qui se cache autour de nous. Du coup, devoirs pour les enfants!

Croisons les doigts pour que le temps se lève demain….

Au milieu des rizières

13 février – Bonjour à Giang, notre GPS comme dirait Tim!

Avec elle, nous partons pour 2 jours de randonnée dans les montagnes du nord ouest. Le départ est brumeux et donne un charme fou à toutes ces rizières en terrasse.

Puis, peu à peu la brume se lève et nous laisse sans voix devant ce superbe spectacle…

Le stop à Lao Chai pour le déjeuner est chouette, on y découvre l’artisanat local mais surtout les spécialités régionales!

Nous repartons pour rejoindre Ta Van.

Après 12 km, nous arrivons chez nos hôtes pour la nuit où nous apprenons à confectionner les nems 😀 Ils étaient trop bons!

La fête des amoureux dans un paysage magnifique

14 février – Départ ce matin pour rejoindre Giang Ta Chai (6 km).

En plein dans une forêt de bambous, nos deux pandas sont ravis!

Merci à Phuk, notre pilote de formule 1 😀 il nous cherche et nous amène jusqu’à Bac Ha. Nos deux compères nous font découvrir les champs d’ananas, bananes et cannelle. Perso j’ai découvert comment poussait la cannelle…

Nous arrivons à Bac Ha chez Van et Tuyên au milieu des cultures. L’accueil est merveilleux, le repas gargantuesque… merci à eux! Et “Chuc suc khoe”* (*santé). Une rencontre merveilleuse ♥ Les quelques jours passés à leur côté sont juste incroyables, on se sent comme à la maison : de bons repas et de bonne rigolades!

Une journée sensée être au repos!

15 février – Vous avez dit repos??? La visite des hameaux aux alentours du homestay : Na Lo – Na Tha – Ban Pho – Na Hôi – Na Hô – Na Lo fait quand même 20 km….

Après un bon repas, nous repartons (à pied évidemment) pour assister à la fête des fleurs blanches de Bac Ha. Les fleurs blanches des pruniers apparaissent en ce mois de février et rien ne vaut une petite fête pour dire au revoir au froid de l’hiver.

Nous assistons avec stupéfaction à une tradition émouvante où de jeunes hommes marchent au milieu des braises, ils passent, repassent, tapent dans les braises. Dans la nuit noire, ces jets de braise sont vraiment impressionnants.  Cette marche sur le feu permet de montrer la suprématie de l’esprit sur le corps ainsi que la force qui peut jaillir d’une énergie collective. Waouh…

Dernière journée dans le Nord

16 février – Après de chaleureux au revoir à Van et sa famille, nous voilà partis direction le marché local de Càn Câu : fruits, légumes, viandes, poissons, épices, artisanat local… on y trouve même des buffles, veaux, oiseaux! Et quand on ne sait pas quel buffle choisir, on les fait s’affronter histoire de savoir lequel est le plus fort. C’est toute une histoire!

La route entre Bac Ha et Càn Câu est superbe, on ne sait plus où donner de la tête.

Pour cette dernière après-midi dans les montagnes, Giang nous concocte une petite heure de rando. Les enfants ne sont pas motivés… ils préfèrent rester avec Phuc dans le taxi😀

De notre côté, la rando commence mal, à peine 2 km et nous sommes déjà perdus! On finira le trajet à moto, le paysage se déguste en direct, pas d’arrêt photo de prévu!

Sur la route pour rejoindre Lao Cai, on s’arrête à la colline de thé et à la frontière avec la Chine.

Le retour à Hanoï se fait avec le train de nuit, le TGV selon les guides de Sapa “Train à Grande Vibration”, ils n’ont pas tord! Bercés par le train, nous avons passé une très bonne nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.